Qu’est-ce qui cause la perte des cheveux ?

C’est souvent la panique lorsque les cheveux se mettent à tomber brutalement ou lorsque l’on constate une perte de volume capillaire progressive. L’estime de soi en prend un coup. Les complexes peuvent également survenir. On cherche alors tous les moyens pour stopper cette chute. Cependant, il est impossible de traiter une perte de cheveux sans en connaître la cause. Voici donc quelques facteurs qui déclenchent la chute capillaire.

La génétique et l’hérédité

L’alopécie androgénétique se définit par une chute capillaire héréditaire. La sensibilité des follicules se transmet via les gènes. Le cycle de croissance ne suit pas un rythme normal. Il subit des perturbations. Le cheveu peut connaître une croissance trop rapide également. Cela conduit à son vieillissement prématuré. Il tombe et à la repousse, le cheveu se révèle beaucoup plus fin. Le cycle se poursuit jusqu’à la disparition complète du cheveu.

 Un choc émotionnel peut vous faire perdre vos cheveux

Nos émotions ont une influence sur nos cheveux. Lorsque l’on subit une forte pression ou lorsque l’on fait face à un évènement difficile à gérer, le cerveau ne fonctionne pas de manière optimale. Il se met à commander la production massive de certaines hormones à l’instar du cortisol et des androgènes surrénaliens. Les vaisseaux sanguins se rétractent alors, les cheveux se fragilisent, s’affinent puis tombent.

Le choc émotionnel peut survenir suite à la perte d’un emploi, le décès d’un être cher, des problèmes au sein du couple ou de la famille, un accident…. La production accrue des androgènes occasionnent une chute par poignée, laissant parfois des plaques dégarnies sur le cuir chevelu. Il est possible que les cheveux repoussent et retrouvent leur vigueur originelle. Mais si le cuir chevelu est sensible, les cheveux peuvent devenir plus fragiles en repoussant.

traitement cheveux anti chute

Un gros changement d’habitude alimentaire

Les aliments que nous ingérons fournissent des nutriments dont les cheveux ont besoin. Du coup, si nous changeons nos habitudes, il y a un risque de carence. Un manque de minéraux et de vitamines affaiblissent la structure capillaire. Le cycle de croissance subit un déséquilibre. La durée de vie peut ainsi être raccourcie et les cheveux tombent plus rapidement qu’ils ne le devraient. Il est de ce fait essentiel de maintenir une alimentation équilibrée. Veillez à ce que tous les nutriments que vous aviez l’habitude de fournir à votre organisme ne manquent jamais. L’apport en fer est notamment essentiel car il contribue à l’oxygénation du sang. Ce phénomène agit sur la force et la vigueur du cheveu.

Un stress important et régulier

Le stress et les hormones sont étroitement liés à la santé capillaire. En effet, le stress provoque un dérèglement des glandes surrénales. Les hormones androgènes évoquées précédemment sont sécrétées de manière excessive. La perte des cheveux est généralement parallèle au niveau de stress. Il est donc fréquent que la chute capillaire soit plus importante à des périodes de stress (préparation des examens, volume de travail important, etc.). Il est possible que la chute brutale ne se manifeste qu’au bout de 4 mois après la survenue du facteur déclencheur.

En cas de stress constant, la kératine qui protège le cheveu est plus fine. La fibre capillaire est donc plus fragile ce qui conduit à une chute massive et éventuellement rapide.

 Un traitement médicamenteux peut être la cause de votre chute de cheveux

Un coup d’œil aux notices permet de comprendre que certains médicaments engendrent la chute de cheveux comme effets secondaires. Mais chaque organisme réagit différemment. Une intolérance ou une allergie à certains composants peut provoquer cette perte de cheveux même si ce n’est pas mentionné dans la notice. En outre, le non-respect de la posologie est un facteur aggravant la chute de cheveux. L’avis de votre médecin traitant ou de votre pharmacien est donc indispensable avant de démarrer tout traitement médicamenteux.

Les contraceptifs à base d’hormones sont également des causes fréquentes de la chute de cheveux. Il en va de même pour les traitements contre le cancer, notamment la chimiothérapie. Le cuir chevelu est plus sensible, la fibre capillaire est donc plus fragile. Cela conduit à la chute progressive ou brutale qui se révèle néanmoins temporaire dans la plupart des cas.

Comme vous pouvez le constater, la chute de cheveux peut être causée par de nombreux facteurs. A tous ceux préalablement cités s’ajoutent le manque de soin et l’utilisation de produits inadaptés. Il est essentiel de consulter des spécialistes du soin capillaire pour identifier l’origine exacte de la chute de cheveux. Cela permet de déterminer le traitement adapté et de prévenir une nouvelle perte capillaire massive.

Plus de renseignements ici pour retarder la chute de cheveux : http://www.cliniqueducheveu.fr/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *